En cette veille d'Halloween, je vous présente le gâteau 3D que j'ai réalisé il y a quelques jours... pour mon anniversaire. Et oui j'ai décidé de me faire plaisir ;-) Si vous avez quelques heures devant vous, il n'est pas trop tard !

Autoportait

 

J'ai joyeusement pioché dans un des livres de Debbie Brown et rassemblé des idées en vrac. Je pensais prendre des photos en cours de réalisation, mais dans le feu de l'action j'avoue avoir complètement oublié.

Les modelages qui décorent le plateau ont été réalisés à l'avance, mais la sorcière doit être modelée et placée simultanément sur le chaudron.

Côté saveurs, je voulais quelque chose de fort en chocolat évidemment, mais aussi avec une note automnale : cacao et pépites de chocolat dans la pâte, cerneaux de noix et pâte à tartiner chocolat & noisettes : un résultat très gourmand !

 

Ingrédients (pour 2 demi-sphères de 15cm de diamètre environ) :

  • 450g de sucre
  • 5 oeufs
  • 250g de beurre fondu
  • 450g de farine
  • 4,5 càc de levure chimique
  • 250 ml de lait
  • 3/4 càc de sel
  • 160g de pépites de chocolat
  • 70g de cerneaux de noix en morceaux

 

  • de la pâte à tartiner au chocolat et aux noisettes

 

  • Pâte à sucre noire, blanche, violette, orange, rouge, bleue, jaune, brune... La pâte à sucre se prête davantage au modelage que la pâte d'amande qui ne durcit pas. Par contre, pour couvrir le gâteau, j'utilise de préférence un mélange 50% pâte à sucre - 50% pâte d'amande.

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, le cacao, la levure et le sel. Dans un saladier, fouettez le sucre avec les œufs, puis ajoutez le beurre fondu. Incorporez le premier mélange au second, en alternant avec le lait, jusqu’à obtention d’une pâte homogène semi liquide. Ajoutez les pépites de chocolat et les cerneaux de noix en morceaux. 

Versez la pâte dans votre moule (s'il n'est pas en silicone, pensez à le chemiser avec du papier sulfurisé) et enfournez pendant 55 min. Vérifiez la cuisson. Démoulez délicatement et laissez refroidir sur une grille.

 

Les modelages (hors sorcière) :

 

Livres :

Formez un rectangle épais avec de la pâte blanche pour former les pages du livre. Étalez ensuite de la pâte brune et découpez un rectangle un peu plus long et large que les pages du livre. Déposez le rectangle brun et posez sur le rectangle blanc sur la partie droite, en gardant un bord. Pliez le rectangle brun pour recouvrir les pages et former le livre. À l'aide d'un couteau, tracez les plis de la couverture et les pages du livre.

Balai :

J'ai utilisé 2 ou 3 bruns différents. Formez un long boudin avec de la pâte brune. Pour obtenir l'effet bois, roulez-le sur un moule à empreinte « bois » ou utilisez la pointe d'un couteau. Étalez ensuite de la pâte brune et découpez-y de petites lamelles pour former les poils du balais. Laissez sécher. Découpez une lanière brune, disposez les poils du balai autour du manche et fixez-les à l'aide de la lanière.

Autoportrait4

Bougeoir :

Formez une petite boule de pâte brune. Aplatissez-la, puis creusez-la. Formez un petit boudin brun pour former la anse et fixez-le. Formez la bougie avec de la pâte blanche et collez-y deux petites gouttes de cire. Mélangez grossièrement une petite bille de pâte jaune et une petite bille de pâte orange, formez une flamme et collez-la sur la bougie.

Fioles :

Pour la haute fiole bleue, formez une boule bleue et allongez-la pour former le col.
Pour les fioles rouge et violette, formez deux boules de tailles différentes et superposez-les.
Creusez le dessus afin de pouvoir y poser un bouchon brun. Terminez ensuite en appliquant de la poudre argent comestible au pinceau.

Parchemin :

Étalez de la pâte blanche et découpez-y un rectangle. Enroulez légèrement les bords et laissez sécher avant d'y écrire un message.

Autoportrait2

Sac à étoiles :

Formez une boule de pâte brun foncé. Allongez-la légèrement et pincez le milieu. Aplatissez une des extrémités afin de pouvoir déposer le sac. Creusez l'autre extrémité à l'aide de l'outil boule. Formez deux longs boudins de pâte brun clair, puis tressez-les et entourez-en le sac. Étalez ensuite de la pâte jaune et découpez-y de petites étoiles sur lesquelles vous appliquez de la poudre dorée comestible. Une fois les étoiles sèches, disposez-les dans/sur le sac.

 

Citrouilles :

Formez une boule et aplatissez-la légèrement. À l'aide d'un couteau, tracez les rainures du potiron. Formez un long et fin boudin de pâte vert foncé, enroulez-le autour d'un cure-dent. Retirez le cure-dent et disposez la spirale sur la citrouille. Rajoutez une petite tige verte foncée.

DSC_0516   DSC_0523

 

Le montage :

Le support à gâteau - pavés :

Commencez par recouvrir un support à gâteau de pâte. J'ai mélangé de la pâte noire et de la pâte blanche (moitié pâte d'amande, moitié pâte à sucre) afin d'obtenir un gris non uniforme. J'ai utilisé le moule à empreinte « pavés » et j'ai disposé les rectangles obtenus sur le support à gâteau. Bien sûr, les démarcations seront visibles, mais elles se feront oublier ou presque une fois les différents éléments du décor en place.

Le chaudron :

Préparez les deux gâteaux demi-sphères : recoupez le bas de chacune des demi-sphères pour qu'elles puissent être parfaitement assemblées (et pour éliminer la croûte). Découpez également (légèrement) le haut de chaque demi-sphère, pour d'une part disposer d'une base stable et d'autre part obtenir une surface un peu plus plane pour le haut du chaudron. Avec de la pâte à tartiner, collez les deux demi-sphères ensemble, colmatez les éventuels défauts du gâteau (pour moi, une grosse crevasse !), puis recouvrez l'ensemble du gâteau et lissez.

Préparez une grande quantité de gris foncé et étalez-la pour obtenir un rectangle de 50 cm de long sur 13 cm de large (vérifiez les dimensions de votre gâteau !). Saupoudrez légèrement de maïzena, enroulez la pâte, puis appliquez-la sur le pourtour du chaudron en déroulant. Coupez l'excédent, puis courbez le haut de la pâte pour former le rebord du chaudron. Soulevez délicatement le chaudron et placez-le sur le support. Pour ma part, je ne l'ai pas centré, car je souhaitais placer les éléments du décor devant et de part et d'autre du chaudron, je n'ai rien mis à l'arrière.

La potion en ébullition :

Modelez 3 boules de pâte de tailles différentes à placer au-dessus du chaudron. Une autre solution est d'utiliser des chutes de gâteau. Étalez de la pâte vert clair et découpez un cercle. Recouvrez le haut du chaudron en marquant les boules de pâte (ou de gâteau). Modelez ensuite de petites bulles vertes de tailles différentes et disposez-les.

La sorcière : J'ai commencé par modeler (et placer) la robe pour terminer par les chaussures, mais je pense qu'il est plus judicieux de faire l'inverse ! Je vous explique donc comment je procéderais à présent :-)

 

Les jambes : Modelez un fin boudin vert et un fin boudin orange.Tressez-les en les enroulant. Roulez pour que les deux boudins se fondent l'un dans l'autre. Vous obtenez ainsi une jambe "lisse". Procédez de même pour l'autre jambe. Laissez sécher le tout.

 

Autoportrait1

Les chaussures : Modelez deux chaussures noires, avec des bouts pointus. Creusez le haut à l'aide de l'outil boule afin de pouvoir ensuite y insérer les jambes.

Collez ensuite les jambes dans les chaussures et positionnez-les devant le chaudron.

 

La robe : Étalez une couche épaisse de pâte violette et découpez-y un trapèze. Étirez et affinez le base de la robe, puis découpez-y des fentes. Collez ensuite la robe sur le chaudron, par-dessus les chaussures, afin que les chaussettes lignées soient visibles (ayant procédé à l'envers, je n'ai pas pu placer les chaussettes sous la robe qui avait déjà séché...). Découpez ensuite un petit carré violet et appliquez-le sur la robe pour former la poche. À l'aide d'un couteau, marquez les coutures entre la robe et la poche. Appliquez y ensuite 3 ronds orange pour former des taches.

Les manches : Formez deux gros et longs boudins pour les manches. Creusez une des extrémités à l'aide de l'outil boule et affinez le bas pour des manches « pendantes ».  Collez-les ensuite sur le chaudron, contre la robe. À l'aide d'un couteau, marquez les coutures entre la robe et les manches.

Le col et la cape : Modelez un fin boudin vert clair et disposez-le au-dessus de la robe, pour former le col. Étalez ensuite de la pâte vert clair et découpez un trapèze. Réalisez des découpez au bas de la cape, puis formez des plis et collez-la au chaudron, sous le bras, de façon à ce qu'elle semble pendre depuis le dos.

Les mains et la tête  : Si vous n'avez pas de pâte de couleur chair : mélangez une petite quantité de pâte orange à de la pâte blanche et malaxez jusqu'à obtention d'un coloris homogène. Mieux vaut ajouter la pâte orange petit à petit, afin d'obtenir la couleur idéale. Modelez deux mains et collez les poignets dans les manches. Modelez ensuite la tête et formez un long nez en étirant la pâte. Modelez une toute petite bille de couleur chair et posez-la sur le nez pour former une verrue. À l'aide de l'outil boule, creusez les yeux et placez-y deux pastilles blanches rondes ou ovales, surmontées de 2 points noirs pour les pupilles. Tracez la bouche, en insistant, avec l'extrémité d'un pinceau. Collez-y une petite dent en pâte blanche.

 

Autoportrait3

Les cheveux : Étalez de la pâte orange et découpez-y de fines lamelles. Collez-les sur le pourtour du crâne pour former la chevelure, sans couvrir la partie centrale. Terminez par des mèches plus courtes de part et d'autre du visage.

Le chapeau : Étalez de la pâte bleue et découpez un disque. Le mien aurait pu être plus large ! Travaillez le bord pour qu'il ne soit pas plat. Collez-le sur la tête. Modelez ensuite un cône en pâte bleue, affinez et recourbez l'extrémité. Collez le tout sur le disque. Enfin, découpez une bande de pâte violette pour entourer le chapeau.

Voilà, votre sorcière est terminée !

Il ne vous reste plus qu'à installer les accessoires de la sorcière dans son antre. Pour ma part, j'ai également ajouté le nombre « 36 », comme sortant de la potion. Le « 35 » est en équilibre sur le bord, prêt à tomber... Quant au « 34 », il est par terre, car c'est déjà de l'histoire ancienne ;-) J'aurais également pu entasser quelques chiffres sur le sol, pour symboliser les années qui passent...

Il me reste donc à vous souhaitez un joyeux Halloween !